Cosmopolite

Une Voix Pour Tous


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Angela Merkel se mobilise pour la paix au Proche-Orient

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

La chancelière allemande et présidente en exercice de l'UE a appelé dimanche les pays arabes et Israël à saisir une «véritable occasion de percée» dans le processus de paix.


C’est une invitation au dialogue que la chancelière allemande Angela Merkel a lancé dimanche aux Israéliens et aux Palestiniens. «Le monde arabe est prêt à discuter du conflit au Proche-Orient et de ses solutions. Il y a une véritable occasion de percée que nous devons saisir», a plaidé la présidente en exercice de l’Union européenne, arrivée samedi soir en Israël, deuxième étape de sa tournée au Proche-Orient après la Jordanie.


«Nous vivons une période où nous sentons que les choses bougent. Il existe une fenêtre d'opportunité», a-t-elle ajouté, en mentionnant la formation d'un gouvernement d'union nationale palestinien et la réactivation d'une initiative de paix lors du sommet de Riyad, le 28 mars. Une initiative, déjà adoptée en 2002, qui prévoit notamment une normalisation des relations du monde arabe avec Israël en échange de son retrait des territoires occupés.


Israël a vu des «éléments positifs» dans ce plan, mais l'a rejeté à cause de la question épineuse du droit au retour des réfugiés palestiniens.


«Geste sérieux de bonne volonté»


«Nous faisons face, d'une part, à des menaces considérables et, d'autre part, à des occasions de faire avancer le processus de paix avec les pays arabes», a estimé le premier ministre, Ehoud Olmert, avant sa réunion avec la chancelière, solide alliée de l'Etat hébreu en Europe.


Angela Merkel s'est rendu ensuite à Ramallah, en Cisjordanie pour rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas. Elle en a profité pour exhorter les Palestiniens à faire un «geste sérieux de bonne volonté» en libérant le soldat israélien Gilad Shalit.


Elle a également rappelé la position officielle de l'UE sur le nouveau cabinet palestinien, répétant qu'il devait accepter les exigences du Quartette, comme la reconnaissance d'Israël et la renonciation à la violence. Des positions que Bruxelles a toutefois assouplies en entérinant, samedi, la décision déjà prise par certains pays membres de rencontrer des ministres palestiniens n'appartenant pas au Hamas

Voir le profil de l'utilisateur
Je trouve cela extraordianaire que cette grande envergure Allemande, ait décidé de se mobilisé pour la paix au proche orient.

J ai toujours entendu dire que l Allemagne avit toujours eu peur de se meler à cela par culpabilité des attitudes qu ils avait eu pendant la seconde guerre Mondiale envers les juifs
.


Aujourd 'hui une Femme D Allemagne pour la pemiere fois
décide de accelerer le processus de paix je trouve cela Sympbolique venant d 'Allemagne et par une femme en plus,

Merci Amina pour cette Article,

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum