Cosmopolite

Une Voix Pour Tous


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bayrou prét pour L 'Elysée

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Bayrou prét pour L 'Elysée le Sam 17 Fév - 5:25

A vous de Jugez, de L'émission d'Arlette Chabot,


Je crois que je serai élu président de la République", a déclaré jeudi François Bayrou sur France 2


François Bayrou, président de l'UDF, le 15/02/2007, lors de l'émission "A vous de juger"
"Pour sortir la France de la crise où elle se trouve il va falloir qu'on s'y mette tous", a dit le président de l'UDF.

Pour lui,"les Français qui cherchent un candidat qui leur proposent une autre approche", vont obliger" les deux partis de la bataille perpétuelle de travailler ensemble au lieu de se détruire". Il a chiffré son programme à 20 mds.


François Bayrou a indiqué lors de l'émission "A vous de juger" que ses idées politiques et celles de Sarkozy étaient à l'opposé: "Il a baucoup d'amis milliardaires, moi j'ai beaucoup d'amis agriculteurs", a-t-il dit. "Il a du pouvoir une notion de concentration et de confiscation", a affirmé M.Bayrou. Quant à Ségolène Royal "son discours est un catalogue de promesses".

M.Bayrou a également affirmé que "l'UMP et le PS voient une candidature qui va troubler le jeu, et ils essaient de se raccrocher aux branches en évoquant le souvenir de 2002", affirmant que "ceci ne marchera pas".

Il a indiqué que si il était élu président de la République, le Premier ministre qu'il choisirait ne serait pas forcément un centriste. "J'ai un portrait robot" de Premier ministre, a déclaré M. Bayrou. "C'est quelqu'un qui se complète bien avec moi". A la question, "pas forcément un centriste?", il a répondu: "non", ajoutant que "Si Jacques Delors était plus jeune, c'est ce type de profil que je choisirais".

M. Bayrou a par ailleurs estimé qu'un gouvernement composé de "15-16 ministres, c'est bien, et à ne pas dépasser"

M.Bayrou a chiffré le coût de son programme présidentiel à "20 milliards à peu près", un coût "entièrement équilibré par des économies".

Le programme de Bayrou bientôt en librairie
Le candidat UDF à la présidentielle a précisé que le député de la Marne Charles de Courson, spécialiste des questions économiques à l'UDF, présenterait à la presse "dans les premiers jours de mars l'intégralité du financement et du coût de ce programme". Le programme de M.Bayrou doit paraître dans un livre fin février ou début mars chez Plon.

Au sujet du travail, il a indiqué qu'il fallait augmenter les heures supplémentaires" qui sereont payées "35%" de plus. Ce dispositf sera complété par une baisse des charges sociales. Il a également précisé que sa proposition de permettre à toutes les entreprises de créer deux emplois sans charges (sauf 10% pour les retraites) coûterait "6 milliards d'euros".

En ce qui concerne les importants bénéfices des entreprises, "il faut inciter" ces dernières "à les partager à la fin de l'année avec leurs employés".

Il a estimé qu'il fallait demander à Total de réinvestir ses profits (12,5 mds en 2006) dans la recherche, notamment pour l'après-pétrole, estimant que cette entreprise ne mérite pas le "matraquage".

"On n'a pas tant, en France, d'entreprises qui réussissent à aller gagner de l'argent à l'étranger pour le ramener chez nous, pour mettre leurs centres de décision et leurs centres de de recherche et beaucoup de leurs emplois de cadres chez nous...", a observé le député des Pyrénées-atlantiques.


Quant aux impôts, "on ne les baissera pas". L'impôt sur la fortune sera calculé sur une base plus large avec un taux plus faible (1 pour mille). En ce qui concerne l'impôt sur les successions, "il faut alléger" cet impôt "sur les petites successions" mais le garder tel quel pour "les grosses successions".

Autre sujet en vogue, la réduction de la dette publique. Pour François Bayrou, alors qu'elle se situe à l'heure actuelle à environ 3%, "il faut qu'on descende autour de 2% en trois ans. Cela demande des efforts acceptables par le pays".

Logement: la révolution simple de Bayrou
En réponse à une spectatrice sur la difficulté à trouver un logement, M.Bayrou a affirmé être "pour la suppresion des cautions. Un cauchemard" pour de nombreux jeunes et personnes nécessiteuses. Il faut remplacer "cette affaire d'un autre siècle par une assurance, dont le montant serait à peu près de 5 euros". "Ca change la vie et cela ne coûte rien", a-t-il ajouté.

Au sujet du logement social, le candidat UDF à l'élection présidentielle à indiqué que 500.000 logements doivent être construit chaque année. Cela nécessite "un plan logement de grande ampleur". M.Bayrou, a prévu une mesure sévère pour les communes qui ne veulent pas construire de HLM sur leur territoire. "On leur enlèvera leurs permis de construire et on les donnera aux préfets".


Autre idée, selon lui, "construire 20% de logements sociaux dans tous les programmes immobiliers".

Si François Bayrou est élu président de la République, il réduira le train de vie de l'Etat, fera des économies en faisant construire un second porte-avions en coopération avec les Anglais.





Ennemi numéro un: l'exclusion


Sa toute première réforme sera le lancement d'un plan de lutte contre l'exclusion. Pour François Bayrou, un million et demi de personnes sont au niveau des minima sociaux. "Il ne faut pas qu'ils perdent leurs avantages sociaux si ils prennent un travail", a-t-il dit.

Un autre engagement capital: Tous les enfants qui entrent en sixième doivent savoir lire et écrire.

Autre thème abordé: les référendums. François Bayrou en prévoit trois: un sur "le changement des institutions", un second sur une nouvelle réforme des retraites et un troisième sur l'Europe lorsqu'"un texte clair, lisible, simple, avec de la densité" pourra être présenté aux Français pour remplacer le projet de constitution européenne rejeté le 29 mai 2005.

Voir le profil de l'utilisateur
Financement programmes: Bayrou le plus crédible


Près des trois-quarts des Français (74%) estiment que François Bayrou est le plus crédible des candidats à la présidentielle quand il dénonce "la foire aux promesses", selon un sondage OpinionWay pour LCI et Le Figaro paru dans le quotidien vendredi.

74% des personnes interrogées approuvent le candidat centriste quand il conteste "la foire aux promesses" et la distribution "comme si c'était Noël, à chaque catégorie, des promesses de chèques, des promesses de subventions, des promesses de virements", selon le sondage.

François Bayrou est aussi le candidat qui, d'après 30% les personnes sondées, a le plus marqué de points au cours de la semaine écoulée.

Sondage réalisé en ligne auprès d'un échantillon national représentatif de 1.046 personnes âgées de 18 ans et plus selon la méthode des quota



Conclusion,

Bayrou serait le plus menacant donc pour Sarkosy !


Perso je le vois bien président il a la cote !


A vous de voir !,

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum