Cosmopolite

Une Voix Pour Tous


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rachid Nekkaz , L homme du 21 e siecle !

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

R.Nekkaz, un parcour hors du commun. Voici son site avec son programme


http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/i..._par656895.jpg

A propos de Rachid Nekkaz

Né en 1972 à Villeneuve Saint-Georges (94), originaire d’un quartier populaire de Choisy Le Roi dans le Val de Marne, il est le neuvième enfant d’une famille qui en compte 12. De parents maghrébins, installés en France depuis 1950 - d’abord en Lozère, dans le nord puis en région parisienne - Rachid Nekkaz a fait sa scolarité jusqu’à 12 ans à Choisy Le Roi dans le Val de Marne.

Puis à cause d’une baisse du niveau du Collège, sa famille l’a fait inscrire grâce à une adresse d’un ami à Paris dans un Collège puis au Lycée Victor Duruy près de Matignon.

Son bac en poche, il a suivi ensuite des études d’histoire et de philosophie à la Sorbonne où il a obtenu une Maîtrise. A deux reprises, il a passé en vain l’agrégation de philosophie.

Responsable associatif

En même temps qu’il poursuivait ses études, il a monté plusieurs associations dans les quartiers, notamment de soutien scolaire, d’initiation à Internet, d’encouragement à s’inscrire sur les listes électorales et de rédaction de livres. Mais ce n’est qu’après 3 ans de galère et 1500 lettres envoyées à plus de 500 éditeurs, journalistes, intellectuels et chefs d’entreprises, qu’il finit par rencontrer 2 hommes formidables qui l’aideront à gravir l’ascenseur social : Antoine Audouard et Bernard Fixot, respectivement directeur général et président des Editions Robert Laffont.

Ce sont eux qui publient en même temps en 1997 deux ouvrages, un sur les difficultés des jeunes de banlieues à trouver leur place dans la société* et un autre sur les scandales financiers d’Eurotunnel et d’Eurodisney (co-écrit avec les jeunes de son quartier) aux éditions Fixot-Robert Laffont**.

Entrepreneur

En 1998, il monte sa première entreprise avec son ami d’enfance Léonard Anthony, Vudunet qui est une web agency spécialisée dans le conseil et la création de sites Internet pour le secteur de l’édition. Là aussi, ce sont Antoine Audouard et Bernard Fixot qui lui signeront le premier contrat, le site de leur maison d’édition. En 2000, Valérie-Anne Giscard d’Estaing, épouse de Bernard Fixot, poussera plus loin la confiance en allant jusqu’à lui confier la direction commerciale d’une nouvelle agence de photos en ligne.
En 2004, il crée aussi les éditions Habeas Corpus qui éditent des jeux de cartes citoyens pédagogiques à destination des enfants et des adolescents. Il y découvrira les joies et les peines de la création d’entreprise, les difficultés à trouver des contrats, le management des hommes et l’emprise de l’administration.

http://images-eu.amazon.com/images/P...8.TZZZZZZZ.jpgEcrivain

En 1998, il lance le projet fou d’écrire un livre-entretien avec les chefs d’Etat du G7 sur les espoirs des jeunes pour le troisième millénaire. Comment? Il met en place un site Internet en plusieurs langues où il invite tous les jeunes de la planète à poser leurs questions aux Grands de ce monde. Il est important à ses yeux de laisser un témoignage d’espérance à l’aube du passage à l’an 2000 après un 20ème siècle riche en massacres et en folie humaine. En dépit de 1001 difficultés, les Chefs d’Etat du G7, à commencer par le président américain Bill Clinton (nul n’est prophète en son pays…), rencontré à la Maison Blanche, joueront le jeu. Rachid Nekkaz sera reçu au sommet du G7 à Cologne en Allemagne le 18 juin 1999 par les Chefs d’Etat. Le livre Millenarium, quel avenir pour l’humanité***, sera publié dans 7 pays en février 2000. (voir site : www.exelio.com/millenarium )

Passionné de paix

Grâce aux contacts noués sur le plan international, Rachid Nekkaz, proposera lors de la deuxième Intifada à Bill Clinton le projet de déplacer le siège des Nations-Unies de New York à Jérusalem et d’internationaliser Jérusalem afin de pouvoir enfin installer de façon durable la paix au Moyen-Orient. La fin du second mandat de Bill Clinton ne lui permettra pas d’aller jusqu’au bout de ses projets de paix.
En 2001, voyant poindre une certaine stigmatisation des Français de cultures musulmanes, Rachid Nekkaz lance avec Hakim el Ghissassi, rédacteur en chef du magazine La Medina, le Forum citoyen des cultures musulmanes (FCCM) afin de montrer une image positive des Français de cultures musulmanes en France. A l’approche des élections présidentielles de 2002, il lance dans le cadre de ce Forum une vaste consultation qui aboutira à la rédaction d’un petit livre “Pour une France juste” avec 89 propositions (politiques, économiques, sociales, culturelles, environnementales etc.) envoyés à tous les candidats. Aucun candidat ne daignera y répondre.

Engagé pour la démocratie

Dès lors, pour Rachid Nekkaz, une des deux grandes leçons est tirée. Dans une démocratie, si l’on veut être écouté, le cadre associatif n’est pas suffisant. L’action politique exige plus d’engagement et plus de motivation. Le 21 avril 2002 viendra apporter le deuxième enseignement. Une grande partie de l’élite politique de ce pays est irresponsable et aveugle ; celles et ceux qui souhaitent sincèrement que la France aille de l’avant, ne sont pas écoutés. La démonstration en sera faite pendant les années 2002-2006. Il crée avec Jean-Bruno Roumegoux, éditeur de calendriers du facteur, et Leila Hirèche, une jeune architecte, le Club des Elus Allez France afin de défendre une proposition de Loi qu’il fera déposer à l’Assemblée nationale sur l’inscription automatique de tous les citoyens sur les listes électorales. Devant le peu d’écoute du Gouvernement, il engage alors un tour de France des Elus. Près de 900 maires et 230 Députés et Sénateurs seront rencontrés dans tout le pays depuis 2002. A sa proposition de Loi, il obtient le soutien de 2417 Maires et de 414 Députés de tous bords politiques confondus.
Sa fierté : toutes les tendances politiques de ce pays soutiennent cette proposition de Loi (PC, Verts, PS, UDF, UMP, Divers gauche et Divers droite, non apparentés).
Le Ministère de l’Intérieur accepte alors d‘étudier sérieusement la proposition de Loi. Un groupe de travail est alors mis en place en janvier 2006. Malgré les promesses du Ministre de l’Intérieur rencontré le 22 avril 2003, la proposition de Loi est à nouveau bloquée dans les tiroirs de la République pour des raisons qui nous échappent.

Peut-être que l’élite politique de la 5ème République ne souhaite pas que des citoyens déterminés à faire vivre la démocratie dans notre pays puissent faire passer des Lois et devenir des acteurs citoyens ?
Aujourd’hui, 5,1 millions de nos concitoyens français n’ont toujours pas de carte d’électeur. C’est inadmissible. En même que Rachid Nekkaz se bat pour faire adopter cette Loi, il mène des campagnes d’incitation au vote lors des élections cantonales, régionales et européennes de 2004/2005 au travers d’outils pédagogiques et ludiques (jeux de sociétés citoyens) ciblés sur l’accompagnement enfant-parent au bureau de vote. Dans les 256 communes qui participent aux opérations de sensibilisation, le taux de participation augmente entre + 3% et + 9%.

Passionné de l’Histoire de France et de ses villages

En faisant le tour de France trois jours par semaine, Rachid Nekkaz découvre une France parfois riche, d’autres fois pauvre, très pauvre. Le département des Ardennes si richement industriel il y a à peine 50 ans est aujourd’hui une terre de désolation mais de dignité silencieuse. Le Languedoc, terre jadis richement viticole, est laissé à l’abandon par la France coupable d’ingratitude, et livré à l’Europe qui ne veut plus la subventionner ou l’aider à se reconvertir.
Rachid Nekkaz écoute les Maires, leur désespoir, leur attente, leur regard lucide et triste sur la France dont l’avenir leur semble peu prometteur. Qui sait qu’un village sur deux en France aujourd’hui n’a pas de boulangerie, de charcuterie, de pharmacie, de médecin, de classe maternelle, de banque, de poste etc. ?
Qui sait que 91% des 36 772 Maires de notre pays n’appartiennent à aucun parti politique?
Rachid Nekkaz , un citoyen qui n’a jamais lui non plus appartenu à un parti politique, a découvert cette réalité en faisant le tour de France. Le phénomène d’adhésion des élus à un parti politique est un phénomène essentiellement urbain. Les élus de la France profonde sont des élus libres, libres de tout parti politique.
La France que les médias véhiculent est une France urbaine, une France qui consomme, une France qui s’ennuie, une France sans repères, une France violente, une France qui fait peur à la France rurale, à ses valeurs, à ses traditions.
Rachid Nekkaz a vécu 30 ans dans une cité. Mais il a toujours été passionné par l’Histoire de France qu’il connait très bien tant dans sa période princière que républicaine. Le Prince Philippe Auguste a autant contribué que le Président du Conseil Jules Ferry à la Grandeur de la France. Car l’Histoire de France est une et indivisible. Et il découvre en faisant le tour de France que les problèmes des campagnes, de nos campagnes sont aussi importants que ceux de nos quartiers populaires de banlieues, mais les médias en parlent peu à défaut de voitures qui brûlent.

Ce sont toutes ces France qu’il aime, la France des villes riches, la France des campagnes pauvres et la France des banlieues mal-aimées, et ce sont ces trois France qu’il aimerait faire connaître, faire vivre ensemble, les inciter à se faire confiance et faire espérer maintenant et demain, grâce à vous, avec vous.

* : ” On vous écrit d’à côté “, Ed. Fixot (1997).
** : ” Splendeurs et misères des petits actionnaires ” Ed. Fixot (1997)
***: ” Millenarium, quel avenir pour l’humanité ” Ed. Robert Laffont (2000)


Le programme de Rachid Nekkaz est une base de travail.
Il attend vos idées, vos propositions, vos réactions de façon à ce qu’ensemble, nous puissions proposer aux électeurs français un programme humain, innovant et adapté à la réalité complexe du 21ème siècle.

http://blog.nekkaz.com/wp-content/th...kaz213_160.jpg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum